Menu

TROIS PETITES NOTES DE MUSIQUE                                     
Henri Colpi  / Georges Delerue

Trois petit’s not’s de musique
Ont plié boutique
Au creux du souv’nir
C’en est fini d’leur tapage
Ell’s tournent la page
Et vont s’endormir
Mais un jour sans crier gare
Ell’s vous revienn’nt en mémoire

Toi, tu voulais oublier
Un p’tit air galvaudé
Dans les rues de l’été
Toi, tu n’oubliera jamais
Une rue, un été
Un’ fill’ qui fredonnait

La la la la, je vous aime
Chantait la rengaine
La la mon amour
Des parol’s sans rien d’sublime
Pourvu que la rime amène toujours
Une romanc’ de vacances
Qui lancinant vous relance

Vrai, elle était si jolie
Si fraîche épanouie
Et tu n’l’as pas cueillie
Vrai, pour son premier frisson
Ell’ t’offrais un’ chanson
A r’prendr’ à l’unisson

La la la la, tout rêve
Rime avec s’achève
Le tien n’rime à rien
Fini avant qu’il commence
Le temps d’une danse
L’espace d’un refrain
La la la la la la la la
La la la la la  la la la

Trois petit’s  not’s de musique
Qui vous font la nique
Du fond des souv’nirs
Lèv’nt un cruel rideau d’scène
Sur mille et un’ peines qui n’veulent pas mourir.